LS 2-1 Le Mont | 07.02.16

Il y a quelques mois, je me rendais à la Pontaise en essayant de trouver une idée de pari affreux à éviter de perdre, histoire de ne pas regretter une énième défaite lausannoise. Ces quelques paris m’ont tout de même fait vouvoyer mon chat pendant 6 mois. Heureusement, celui où j’aurais dû envoyer une photo de chacun de mes excréments à un ami n’a pas eu besoin d’être respecté grâce au FC Wilatasaray.

Capture d’écran 2016-02-11 à 10.30.13

Alors ça y est, un petit derby des communes dans le nom desquelles se trouve le mot « Lausanne » pour se remettre en jambe. Roux est parti. Pak est arrivé, et avec Manière! (applaudissements)

Comme d’habitude, il faisait froid, il a fallu resserrer l’écharpe à la 37e et bouger inutilement les orteils dès la 73e. Le tout devant un match plutôt plaisant pour 3 raisons comiques:

1. Le kop montain.
2. La Criée* n’est venue s’asseoir en tribune qu’en milieu de deuxième mi-temps.
3. Luis Pimenta

Le match a monstre bien commencé puisque Lausanne a marqué tôt pour ensuite marcher sur le Mont pendant une bonne demi-heure. Techniquement, c’était pas l’Étoile Noire mais il y avait de l’énergie. On pourrait croire que les Monstars auraient enfin rendu son talent à Margairaz et je me suis surpris à lâcher un petit « allez, c’est parti! » en mode pré-branlée mémorable. Je m’étais emballé – et pas uniquement en termes d’habits #megalol.

Le Mont a égalisé et le public de la Tribune Chantier-Bâtiment-3000 a recommencé ses borborigmes de quinquagénaires en polaire chauves et beaufs qui votent PLR à la moindre passe en retrait. Et quand, en voulant me rire de ces derniers, j’ai sorti un « le but il est pas de ce côté-là, hein« , j’ai eû droit à la réponse « c’est bien vrai, ça! » d’un quinquagénaire en polaire chauve et beauf qui vote PLR. Souffrance, peine et grelottements.

Après une tranche de gâteau au fromage achetée au stand du FC Juniors-Pauvres-et-Insistants, Pasche a marqué le deuxième but du LS sur un corner étrange dont personne n’attendait réellement quelque chose. Même les applaudissements progressifs du « perchiste suédois qui s’élance » entamés par la tribune semblaient voués à un très cuisant échec.

M’enfin bon. Lausanne a gagné et c’est ce qu’on voulait. Gageons que Pak, qui a en effet semblé techniquement supérieur à Roux, saura être à la hauteur des compliments adressés par Celestini au micro de Margueron TV et, surtout, venons à la Pontaise pour le prochain match face à… Roux. Y en a marre de tous ces supporters qui viennent pas au stade. Bon, moi je pourrai pas, j’ai patinage artistique de table.

Bisou

Télégramme
Lausanne – Baulmes-sur-Lausanne 2-1
4′ 1-0 Paschke, 52′ 1-1 Dubajic, 80′ 2-1 Paschke
Carton(s) rouge(s): Bühler deuxième jaune**
Corner(s) en deux temps: 92e LS
Changement(s) d’arbitre(s): –
Célébration douteuse sur poteau de corner: –

*C’est un mec qui crie. Fort. Et souvent.
**Je me suis abstenu de faire la blague raciste suivante: EUh ouais Mais noTRE dEuXIÈMe JaunE C’EST PAk, EN Faait, t’sais #JeSuisParis

Publicités